J’ai confié ma vie au Seigneur Jésus dans ma trentaine. À l’époque, je ne comprenais que très peu tout ce que Dieu m’avait pardonné. Même aujourd’hui, la pensée de ce tournant capital me rend très ému. J’étais alors fermier au Manitoba. Je me disais que je n’aurais pas beaucoup d’occasions de parler de tout ce que Christ avait fait pour moi.

Lorsqu’on m’a demandé si je serais prêt à répondre à des messages en ligne, je n’avais aucune idée que la première lettre que je recevrais serait d’un musulman du Bangladesh qui voulait savoir comment devenir chrétien. J’ai partagé l’Évangile avec lui et il a confié sa vie à Jésus, pour ensuite me dire que j’étais la seule personne à laquelle il pouvait parler de sa foi. Il ne se sentait pas libre d’en parler avec un ami ou un membre de la famille : ce serait trop dangereux.

Je me suis dit : « Wow! Ce service en ligne peut faire toute une différence dans le monde! »

Je suis convaincu que ce pays et ce monde ne seront jamais transformés autrement que par un changement radical du cœur de chacun. Dieu seul peut changer les cœurs; heureusement, il le fait, et souvent, il nous utilise pour le faire.

Imaginez qu’un million d’étoiles de mer se trouvent sur une plage, en train de mourir, et qu’une seule personne est là pour les retourner à la mer. Il s’agirait d’une tâche impossible! C’est comme l’évangélisation du monde : seul, on ne peut accomplir la tâche devant nous, mais ensemble, nous pouvons le faire. C’est pour cela que notre équipe se donne le but de voir 5000 accompagnateurs formés pour aider 1 million de personnes à mieux connaître Jésus. Lorsque j’imagine 5000 personnes en train de rescaper les étoiles de mer, la tâche me semble beaucoup moins lourde.

J’ai le désir ardent d’aider les gens à découvrir à quel point Jésus peut transformer leur vie. Et lorsque je me rends compte qu’il est possible d’entrer en dialogue avec des gens de partout en ligne, qu’ils se trouvent en Afghanistan, en Algérie, au Bangladesh ou dans ma propre ville, je sais que nous pouvons accomplir l’ordre missionnaire dans notre génération.

Je crois que nous voulons tous que le monde devienne meilleur. Alors, pourquoi ne pas agir en ce sens, une âme à la fois?

‹ Retour à l'équipe